Loisibike

posts-slider

Pour aller plus loin

Pour faire simple, un vélo à assistance électrique est avant tout un vélo flanqué d’un moteur, d’une batterie et d'un display (ou écran/compteur). L’objectif de l'assistance (on ne parle pas ici de propulsion !) est d’accompagner le cycliste dans ses efforts. En résumé : pour avancer, il faut pédaler ! Sinon vous restez sur place ! Du coup, gravir de fortes pentes, sans effort, devient un jeu d'enfant.

Coté législation, la Directive 2002/24/CE est claire sur ce point. Pour qu'un VAE puisse circuler sur les routes, il est nécessaire que :

  • Le moteur doit avoir une puissance limitée (inférieure ou égale à 250W, puissance nominale continue)
  • Le moteur ne doit fonctionner que quand vous pédalez
  • Le moteur doit se couper quand vous freinez, dépassez les 25 km/h, ou arrêtez de pédaler

En fait, à y regarder de près, un VAE offre bien plus d'avantages qu'un vélo classique (ou vélo sec). Non seulement il permet de parcourir des distances plus longues mais surtout, pour les déplacements urbains en particulier, d'être plus détendu sur le parcours et plus frais à l'arrivée !

Ok pour la détente... Mais le sport dans tout ça ?

Le VAE détient son lot de détracteurs, et les sportifs n'hésitent pas à pointer du doigt ce mode de déplacement. Ok, c'est de bonne guerre, sachant que l'innovation à toujours eu ses opposants. De tous temps. Mais le VAE répond bien à une demande qui ne date pas de hier.
Depuis les années 1930 même (voire avant encore), avec le EMI/Philips de 1936/38, premier modèle de série. Jugés trop lourds et surtout peu fiables, les VAE n'ont pas retenus l'attention du public. C'est vers les années 80 que le VAE refit surface, pour connaître depuis l'an 2000 un regain d'intérêt avec l'évolution des performances qui suivent celles des batteries. A titre d'information, c'est en Chine que l'utilisation des VAE a connu de fortes progressions : on passe de 7.5 millions d'unités vendues en 2004 à 16 millions en 2006 ! En 2010, la Chine devient le premier producteur mondial de vélos électriques (Source Wikipédia).

Alors haro sur le VAE pour les sorties sportives ??

Disons que c'est une affaire de... paramètres ! Avant tout, il est bien de signifier ce que l'on entend par sport. Il est bien évident qu’à durée de trajet égale, un VAE demandera moins d’effort qu’un vélo classique (encore que...), mais l’utilisateur d’un vélo électrique fera souvent un trajet plus long. C'est reconnu, même pour les e-vététistes. De plus, selon le type de VAE utilisé, les occasions de faire du vélo deviennent plus nombreuses. C'est un fait également reconnu. Le plaisir est bel et bien là, que ce soit en cruising comme à l'attaque !
Selon le corps médical, et notamment les cardiologues, se (re)mettre à pédaler via un VAE est excellent pour la santé, car l'activité physique devient plus progressive et régulière. Intense ? N'oublions pas que la technologie des batteries et des moteurs évoluent pour offrir des autonomies et des performances toujours accrues. Car l'engouement du public pour le VAE est croissante. C'est pourquoi on assiste de plus en plus à des compétitions d'e-ride en France comme en Europe ! Et comme bien souvent, les détracteurs de la première heure deviennent les utilisateurs chevronnés de VAE en championnat !
Alors, sport ou pas les VAE ? Indéniablement oui. L'essentiel étant de se faire plaisir tout en se faisant du bien. Et les sportifs ne peuvent qu'être d'accord !

Et s'il se met à pleuvoir ?

FUYEZ ! Non, c'est une plaisanterie :) Bon nombre de personnes (en France, petite précision...) se pose la question de l'utilisation d'un VAE par temps de pluie. La réponse est simple : les composants électriques / électroniques sont tous étanches. Donc aucune crainte à avoir de ce coté-là, les fabricants ayant prévu cet aspect de la vie courante pour leurs produits. Soyons clairs, ce ne sont pas des engins amphibies non plus, donc les trempettes en eaux profondes sont à proscrire et les lavages au jet à haute pression sont vivement déconseillés. Demandez-nous, si besoin !

Il y a revendeurs de VAE et... vendeurs !

En matière de VAE, alors que le marché connait un véritable essor en France, on commence à trouver de tout... Et parfois du pas très bon ! C'est pourquoi il est nécessaire de rester vigilant lors d'un achat. Certaines enseignes, parfois sans aucun rapport avec le milieu du VAE, n'hésitent pas à proposer des vélos électriques à la vente ! C'est sûr, c'est souvent avec des tarifs plus qu'attractifs que la vente s'opère. Mais attention ! Il est très probable que le vélo connaisse rapidement des dysfonctionnements électriques, ou que des pièces lâchent, parce que bon marché.
Le conseil d'un spécialiste en vélo, surtout en électrique, devient alors vite incontournable. Un revendeur formé proposera toujours du choix, de l'expertise, du service, de l'information et un conseil de qualité. Les éléments techniques des VAE, en dehors des pièces qui constituent un vélo standard, doivent être pris en charge par un spécialiste, sous peine de voir votre vélo finir soit remisé purement au fond du garage, soit en transit quelque part entre Rio et Pékin !
Chez Loisibike, vous trouverez pas moins de 20 marques réputées, pas moins de 600 modèles disponibles en différentes tailles de type VTT, VTC, urbain, route, speed, cargo, pliant, compact. Nous sommes certifiés BOSCH eBike Expert, garantie d'une prise en charge sur place de votre VAE en cas de pépin.

Équipement : comment bien le choisir ?

Un VAE est un peu plus lourd qu'un vélo classique. Il ne faut pas négliger de prendre en compte les aspects sécurité et confort lors d'un achat. Les freins, par exemple, sont souvent puissants et il n'est pas (plus !) rare de trouver des freins à disque hydrouliques sur les vélos électriques. Des pneus légèrement plus larges offrent un confort de conduite optimal et une protection contre les crevaisons plus élevée. Quant aux suspensions, elles ne sont plus l'apanage des amateurs de VTT. Qu’elles soient au niveau de la fourche, de la roue arrière ou de la tige de selle, elles apportent un vrai plus en terme de confort et plus de stabilité sur revêtement détérioré. Un vrai must !
De plus en plus de vélos sont également équipés d'accessoires de confort, ou peuvent en être équipés : garde-boues, selle plus ergonomique, grips en cuir, paniers, sacoches, etc. Ce sont de bonnes options quand il s'agit de préparer une virée sans stress. Cependant, il convient de ne pas oublier des pièces maîtresses comme une pompe adaptée et de l'outillage pour parer aux pannes légères.

Et après, au niveau du S.A.V. ?

Les VAE sont garantis 2 ans, pièces et main d'oeuvres. Nous prenons un soin particulier à les préparer avant la vente : cadre, potence, dérailleur, moteur, batterie, pneus... Tout y passe pour que votre vélo soit prêt à être utiliser de suite. De plus, nous offrons une révision gratuite au bout de 3 mois d'utilisation ou 500 km au compteur ! Resserage, diagnostic, vérification globale de tous les organes... A cette occasion, nous répondons souvent à vos questions ou interrogations, d'autant plus si elles sont techniques pour que vous repartiez confiants et satisfaits. Notre équipe technique est compétente et dynamique.
Pour la VAD, nos vélos électriques sont livrés montés prêt à l'emploi. Pour éviter la casse pendant le transport, guidon, pédales et certains accessoires doivent être réglés à réception par vos soins. Ce sont des opérations faciles à réaliser. Pour tous problème entrant dans le cadre de la garantie, appelez-nous au 03 87 18 13 22 pour que nous le résolvions ensemble.

Encore un dernier doute pour passer au VAE ?

Si vous habitez à proximité de notre magasin, venez donc y faire un tour. Vous y trouverez probablement un vélo prêt à être essayé... et nous sommes presque certain que vous serez séduit par le système de l'assistance électrique ! En fait, nous en sommes sûrs car nous voyons bien votre sourire se dessiner à chaque fois ;)